العربية   Français  English

Le Message de Makkah

issu du

Congrès Islamique International

 "L'Islam et la lutte contre le terrorisme"

organisé par

la Ligue Islamique Mondiale

sous la tutelle du Serviteur des Deux Saintes Mosquées

Le Roi Salmane ibn AbdoulAziz Al Saoud

(qu'ALLAH le protège)

Sainte Ville de Makkah

du 3 au 6/5/1436 H

(22-25/2/2015 G)

 

 

 

 

 Au Nom d'ALLAH, Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux

Louange à ALLAH Seigneur de l'univers. Que la prière et la paix soient sur celui qui fut envoyé comme miséricorde pour la création, notre maitre Mohammad, ainsi que sur ses proches et tous ses compagnons.

 

Dans le lieu de la révélation et celui d'où le message prit son essor, la Sainte Ville de Makkah, les savants de la communauté musulmane et ses intellectuels de tous les continents se donnèrent rendez-vous en réponse à l'appel de la Ligue Islamique Mondiale pour son Congrès International "L'Islam et la lutte contre le terrorisme" organisé sous la noble tutelle du Serviteur des Deux Saintes Mosquées le Roi Salman ibn AbdoulAziz Al Saoud (qu'ALLAH le protège) afin de débattre autour de ce sujet sensible, de lui choisir une définition appropriée, d'en diagnostiquer les causes et de protéger la communauté de ses conséquences. Ceci, en prenant en considération sa portée après que son effet n'ait empiré et que son danger ne se soit amplifié. Il participa, en effet, à ternir la noble image de l'Islam, fit couler le sang des innocents, divisa la communauté, attisa nombre de divergences sur des bases idéologiques, ethniques et religieuses de même que la ruée des ennemis de l'Islam sur la communauté musulmane pour la dépouiller de son identité, de son unité et de ses ressources.

 

Face à ce grand danger, les savants ayant participé au Congrès adressèrent ce message en cinq parties aux dirigeants de la communauté musulmane, à ses savants, à ses institutions médiatiques, à sa jeunesse, au reste du monde et à ses différents peuples et gouvernements, s'acquittant ainsi de l'obligation de conseil et d'exposition de la claire vérité, libérant leur responsabilité devant ALLAH Le Très-Haut et suivant l'ordre du Messager d'ALLAH (paix sur lui):

 

"الدِّيْنُ النَّصِيْحَةُ (ثَلاثاً)... لله، و لِكِتَابِهِ، و لِرَسُوْلِهِ، و لِأَئِمَّةِ المُسْلِمِيْنَ، و عَامَتِهِمْ."

"La religion est conseil (trois fois)... à ALLAH, à Son Livre, à Son Messager, aux dirigeants des musulmans et à leur masse."

  

 

Le premier message: un appel aux dirigeants de la communauté musulmane:

·     Œuvrer à l'application de la Loi Islamique (Chari'a), à lancer une réforme générale visant à concrétiser la justice, à protéger la dignité humaine, à assurer les droits et à prendre soin des devoirs de chacun, à répondre aux aspirations des peuples et à réaliser le bien-être et la droite gouvernance.

 

·     Préserver l'unité des musulmans, s'opposer aux tentatives visant à déchirer la communauté sur des bases religieuses, idéologiques et ethniques et renforcer la solidarité islamique sous toutes ses formes.

·     Acquérir les causes matérielles et spirituelles de puissance, faire une utilisation optimale des ressources humaines comme des ressources naturelles et renforcer la complémentarité entre les pays musulmans.

 

·     Réviser les programmes scolaires et le discours religieux de manière à concrétiser la modération et la pondération.

 

·     Résoudre les conflits minant les sociétés musulmanes, et ce, à la lumière Du Livre d'ALLAH, de la Sounna de Son Messager et de la voie des pieux ancêtres de la communauté. Constituer un Haut Tribunal Islamique et protéger les musulmans - quelle que soit leur appartenance religieuse ou idéologique - des troubles et des guerres intestines.

 

·     Mettre en place une stratégie globale visant à assécher les sources du terrorisme, renforcer la confiance entre la communauté et ses dirigeants, secourir ses causes majeures, lutter contre la corruption, réduire le taux de chômage, de pauvreté et respecter des droits de citoyenneté de toutes les composantes de la société.

 

·     Soutenir les minorités musulmanes dans la préservation de leur identité, défendre leurs intérêts, renforcer leurs capacités afin qu'elles puissent transmettre leur message, s'acquitter de leurs obligations envers leurs sociétés de résidence en faisant preuve de modération dans la pensée et la pratique.

 

·     Renforcer les institutions religieuses, juridiques et soutenir leur mission et leur indépendance.

 

Le deuxième message: un appel aux savants de la communauté:

 

·     Préserver l'identité de la communauté musulmane, l'instruire et l'éduquer en permanence afin qu'elle s'acquitte de son devoir de protection de la religion, de conseil à l'humanité, de témoignage sur la création afin qu'elle ait conscience de son rôle et accomplisse sa mission de la meilleure manière.

 

·     Donner l'exemple en termes de piété et s'acquitter du devoir d'orientation et de conseil envers la communauté et ses dirigeants.

 

·     Rectifier les concepts erronés, protéger la communauté des idées déviantes et des propagandes dissidentes au moyen de la propagation du savoir authentique issu des fondements de l'Islam et conformément à la voie des pieux ancêtres de la communauté et des grands imams de l'Islam loin de toute falsification d'extrémistes et interprétation d'ignorants.

 

·     S'entraider autour des points de convergence, révérer les principes immuables de l'Islam, se regrouper autour des grandes causes générales, respecter les usages relatifs à la divergence d'opinion et mettre en garde contre les accusations de mécréance, de désobéissance et d'innovation religieuse dans des questions sujettes à efforts de compréhension afin de préserver les intérêts suprêmes de la communauté.

 

·     Optimiser la coordination entre les différentes institutions religieuses d'émission d'avis juridiques (fatawas), traiter les problématiques inédites générales (nawazil) à travers des conseils de fatawas générales et mettre les musulmans en garde contre les avis juridiques insolites.

 

·     Améliorer la relation avec les jeunes et combler le vide entre eux et les savants, ouvrir un réel dialogue avec eux, répondre à leurs questions et promouvoir la pensée modérée parmi eux.

 

Le troisième message: un appel aux médias du monde musulman:

 

·     Renforcer l'unité religieuse et nationale dans les sociétés musulmanes et s'opposer à tout type d'appel aux troubles et au sectarisme.

 

·     Raffermir les valeurs islamiques et mettre un terme à la diffusion de programmes négatifs et opposés à la religion de notre communauté, à ses principes de bases et à ses valeurs.

 

·     Atteindre un haut niveau de véracité dans la transmission de l'information tout en s'assurant de ses sources, valoriser la diffusion consciente, refuser de faire la promotion du terrorisme par la diffusion de ses messages et réaliser l'importance du message médiatique qui parvient au monde entier.

 

·     Œuvrer en vue de traiter les maladies de la communauté tout en assumant cette responsabilité, ne pas propager les avis insolites et déviants, employer les médias pour clarifier l'aspect sacré du sang, le danger de l'injustice et s'opposer aux tentatives de ternissement de l'image de l'Islam et des musulmans.

 

Le quatrième message: un appel à la jeunesse musulmane:

 

·     S'attacher au Qour'an, à la Sounna et à la voie des ancêtres de la communauté, éviter les troubles, les causes de divergence et de désaccord, s'éloigner du laxisme et de l'extrémisme, révérer les interdits religieux et protéger les intérêts suprêmes de la communauté.

 

·     Avoir confiance aux grands savants, retourner à eux, s'attacher aux lois religieuses qu'ils clarifient, prendre garde aux pseudo-érudits ainsi qu'à l'audace avec laquelle ils donnent leur avis au sujet des causes majeures de la communauté.

 

·     Approfondir ses connaissances religieuses, raffermir sa foi, respecter les règles religieuses, chercher à atteindre les objectifs de l'Islam, soupeser les intérêts et les méfaits et ne pas se laisser leurrer par les slogans séducteurs employés par certains groupes sans la moindre preuve du Qour'an ou de la Sounna.

 

·     Orienter l'émotion et l'enthousiasme des jeunes en prenant en considération les conséquences des actes, les priorités de la communauté et l'actualité. Faire preuve de patience et de pondération dans la réforme, tenter d'atteindre les objectifs de manière graduelle, prendre en considération les grandes règles universelles instaurées par ALLAH Tout-Puissant en matière de changement, emprunter les voies légitimes en cela et profiter des leçons du passé.

 

Le cinquième message: un appel au monde entier, à ses institutions et ses peuples:

 

·     L'extrémisme est un phénomène mondial et le terrorisme n'a ni religion ni patrie. En accuser l'Islam est une injustice et un mensonge que les textes claires du Saint Qour'an réfutent prouvant qu'il fut révélé comme miséricorde pour la création et afin d'éradiquer toutes les formes d'injustice.

 

·     L'extrémisme athée est l'une des principales causes du terrorisme car il génère une contre-violence.

 

·     Les valeurs humaines représentent un patrimoine naturel commun qui n'accepte aucune altération ou falsification visant à les vider de leur contenu. 

 

·     La lutte contre le terrorisme et l'extrémisme religieux ne devrait pas prendre la forme d'un combat avec l'Islam et d'une propagation de l'islamophobie. Au contraire, elle devrait être basée sur une coopération avec les pays musulmans, leurs érudits religieux et leurs différentes institutions.

 

·     La liberté, dans des limites bien définies, est certainement une des valeurs auxquelles l'islam accorda un haut rang et l'associa au principe de responsabilité. Il est donc incorrect qu'elle soit employée afin de nuire aux autres et d'attaquer les symboles religieux.

 

·     Nous vivons tous dans un seul et même monde où cohabitent nos différentes sociétés et où chacun est touché par ce qui a lieu autour de lui. Ceci implique donc que nous participions à l'édifice de la civilisation humaine et que nous cherchions à concrétiser nos intérêts communs.

 

·     L'établissement de relations et le dialogue entre les gens afin de faire connaissance est une nécessité humaine devant être concrétisée sans prétention de supériorité de l'un des deux parti, ni dissolution du second dans le premier.

 

·     La clémence entre les peuples, quant aux erreurs et fautes du passé, est nécessaire... sans négligence en ce qui concerne les droits bien fondés ni oubli des leçons positives.

 

·     L'application d'une justice véritable est désormais une nécessité surtout à l'heure de l'uniformisation des critères et de l'équité de jugement.

 

Entraidons-nous donc dans les limites des principes humains et civilisationnels que nous partageons et évitons de nous nuire les uns aux autres.

 

Agissons également en vue de faire disparaitre les agressions actuelles, les injustices, la colonisation et la domination. Dédommageons les victimes dont les droits furent bafoués, tentons d'atteindre le niveau d'honneur et de dignité humaine qu'ALLAH, Le Seigneur de l'univers, nous accorda gracieusement et méditons sur le sens de ce qu'Il dit dans Son Livre Saint:

 

"Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'ALLAH, est le plus pieux. ALLAH est certes Omniscient et Grand Connaisseur."

(Sourate des Appartements, Versets 13)

 

Et qu'ALLAH Tout-Puissant prie sur notre Prophète Mohammad, sur ses proches, ses compagnons et les salue

 

                     Édité à Makkah

 par le Congrès Islamique International

"L'Islam et la lutte contre le terrorisme"

       le 6/5/1436 H (25/2/2015 G)

 

  English

Arabic

Download it in pdf

la Ligue Islamique Mondiale Nouvelles

Les conseils de la Ligue et ses organismes affiliés