العربية   Français  English

صفحة جديدة 1


Communiqué

de La Mecque

Publié par le Congrès Islamique International pour le dialogue

Organisé par la Ligue Islamique Mondiale

Sous l"égide

Du Serviteur des Deux Lieux Saints

Le roi Abdullah bin Abdulaziz Al Saoud

Du 30/5 au 2/6/1429

4-6/6/2008

Au nom d"Allah le Miséricordieux, le Clément

Louange à Allah, le Seigneur des mondes. Que les prières et la paix d"Allah soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Par la Grâce d" Allah, se sont achevés les travaux du Congrès Islamique International pour le dialogue organisé à La Mecque par la Ligue Islamique Mondiale dans la période qui s"étend du 4 au 6/6/2008 (du 30-5 au 2/6/1429), sous l"égide du Serviteur des Deux Lieux Saints, le roi Abdullah bin Abdul Aziz Al Saoud.

Le roi a ouvert le Congrès en prononçant une allocution dans laquelle il a remercié les savants théologiens de la communauté et les intellectuels qui y ont participé. Il a assuré que leur réunion à l’occasion de ce Congrès a pour objectif de dire au monde que l’Islam est une religion qui prône la justice, les valeurs morales, appelle à un dialogue constructif et à la coexistence pacifique avec les autres. De surcroît, l’Islam invite lors du dialogue, à user de la sagesse et de la bonne exhortation, Allah dit (Appelle au sentier de ton Seigneur par la sagesse et la bonne exhortation. Et discute avec eux de la meilleure façon) 16/125.

Le roi Abdullah bin Abdul-Aziz Al Saoud, a, à juste titre, attiré l’attention sur les crises auxquelles l’humanité est confrontée, et ce, à une époque où les rigoristes et les extrémistes, qu’ils soient musulmans ou non, portent atteinte au principe de la justice en adoptant une logique de violence, qui a causé un grand tort à l’Islam et aux principes moraux qu’il prône.

Le Serviteur des Deux Lieux Saints a attiré l’attention sur l’importance de l’instauration du dialogue en Islam, en rappelant que tous les Messages divins appellent à ce qui peut être bénéfique à l’homme et à contribuer à la garantie de ses droits fondamentaux. Il incite aussi à la sincérité, au respect des valeurs morales et s’oppose au phénomène de dislocation de la famille à une époque où les hommes s’éloignent de plus en plus de leur Seigneur et de Ses enseignements.

Le roi Abdullah bin Abdul-Aziz Al Saoud, a rappelé que la foi en Allah et la connaissance de la religion permettent d’entamer le dialogue avec sérénité et assurance. Il a précisé, que le meilleur moyen de dialoguer avec les autres, c’est de le faire avec la bonne exhortation, sachant que les points qui nous unissent, nous devrons leur donner une importance particulière et ceux qui nous opposent nous les traiterons en appliquant la règle qu’Allah nous a dictée dans Son Livre lorsqu’Il dit (Vous avez votre religion, et j’ai la mienne).

Le Président Ali Akbar Hachimi Rafsandjani, Président de la Commission des experts en Iran, a exprimé dans l’allocution qu’il a prononcée, lors de la cérémonie d’ouverture, ses remerciements au Serviteur des Deux Lieux Saints, le roi Abdullah bin Abdul-Aziz Al Saoud et à la Ligue Islamique Mondiale pour avoir organisé ce Congrès qui ne fait que confirmer le noble Message que porte l’Islam. Il a souligné le fait que ce Congrès se soit tenu aux côtés de la colline de Safa, sur laquelle Allah a demandé au Prophète, (que les prières et la paix de Dieu soient sur lui), de transmettre le Message de l’Islam, lui procure un intérêt tout particulier. Il a ajouté, que le Royaume d’Arabie Saoudite a envoyé par le biais de ce Congrès un appel et un message à l’humanité, en souhaitant que ce ne soit qu’un début et que d’autres rencontres de ce type seront organisées à l’avenir.

Le Cheikh Abdul-Aziz bin Abdullah Al Cheikh, Le Mufti Général du Royaume d’Arabie Saoudite, Président du Conseil permanant des Grands Savants, Président de la Direction pour la recherche et l’Ifta et Président du Conseil Constitutif de la Ligue, est ensuite intervenu pour affirmer que le dialogue entre les hommes est un impératif vital, qu’il est aussi un moyen de faire connaissance avec les autres, qu’il aide à une coexistence pacifique et à la concrétisation des intérêts de la communauté. Il a indiqué également, que les différences de couleurs et de langues sont des phénomènes naturels voulus par le Créateur, et que les divergences d’opinions et de croyances sont un sujet qui a été traité dans le Saint Coran. Il a conclu son intervention en assurant que les bases des législations révélées aux Prophètes provenaient d’une source identique et que tous ont appelé à un même Message et que leur religion est unique.

Le Dr. Mohammad Sayid Tantawi, le Cheikh d"Al-Azhar, a exprimé dans son allocution toute sa reconnaissance à l’égard du Serviteur des Deux Lieux Saints, le roi Abdullah bin Abdul-Aziz Al Saoud, pour avoir pris l’initiative d’organiser ce Congrès qui est considéré comme étant un moyen nouveau de consolider la coopération entre les membres de la communauté islamique. Il a rappelé que le dialogue est indispensable pour les hommes car il est impossible pour eux de vivre séparés les uns des autres, d’autant plus que le monde dans lequel nous vivons est devenu comme une ville grâce aux moyens de communications actuels. Il a affirmé que le dialogue tant qu’il se déroulera avec sagesse et tant qu’il se conformera aux enseignements dictés par l’Islam, il ne pourra qu’être qu’une entreprise couronnée de succès. Le dialogue, est l’un des moyens les plus efficaces pour faire triompher la vérité et pour alléger les tensions entre les peuples. Il a conclu en disant que celui qui lit le Saint Coran en méditant ses sens peut constater que le dialogue y occupe une place importante et que les Prophètes n’ont eu de cesse d"y avoir recours sous ses diverses formes.

Le Dr. Abdullah bin Abdul-Mouhssine Atturky, le Secrétaire Général de la Ligue Islamique Mondiale, a indiqué dans son l’allocution que le Serviteur des Deux Lieux Saints, a parfaitement compris la situation dans laquelle se trouve l’humanité et les crises qu’elle traverse. Il a conscience des problèmes que la famille rencontre et s’afflige de voir les gens s’éloigner de plus en plus de leur Créateur. Il a assuré que le dialogue et la coopération entre les adeptes des religions révélées, les cultures et civilisations peut aider efficacement à résoudre les conflits mondiaux, à rendre à la famille la place qui lui est due, et à ancrer dans les sociétés des valeurs telles que la justice, la coopération, la tolérance et la modération.

Il a assuré que La Ligue Islamique Mondiale a reçu un grand nombre d"appels et de lettres provenant de dirigeants de pays islamiques, de savants, de centres et d" Organisations islamiques dans lesquels tous ont apprécié l"initiative du Serviteur des deux Lieux Saints pour l"intérêt qu"il porte au dialogue; et parmi ces lettres celle du roi Abdullah bin Hussein, le souverain du Royaume Hachimite de Jordanie qui a été lue par le Dr. Ahmad Houlail, Président des juges en Jordanie.

Le Dr. Atturky, a rappelé que le dialogue trouve sa source dans le Saint Coran et que les Prophètes l’ont toujours utilisé avec leurs peuples. Il est profondément ancré dans l’histoire de la communauté islamique car il a fortement influencé les relations des musulmans avec les autres, et ce, depuis l’avènement de l’Islam et tout au long de l’histoire des civilisations en se référant toujours au principe de tolérance prôné par l’Islam et en s’appuyant sur sa législation qui est la source de référence de la ligne de conduite des musulmans.

Les participants ont félicité le Serviteur des Deux Lieux Saints, le roi Abdullah bin Abdul-Aziz Al Saoud pour l’intérêt qu’il prête au dialogue, pour l’appel qu’il a lancé aux peuples afin qu’ils traitent des sujets qui s’y rattachent et que par celui-ci soit éradiquée la violence. Ils l’ont aussi félicité pour avoir mis l’accent sur l’importance de tenir compte des points que les Messages divins ont en commun dans les domaines de la morale et autres valeurs humaines. Ils se joignent à son avis lorsque celui-ci invite toutes les personnes qui oeuvrent pour la concrétisation du bonheur des hommes à conjuguer leurs efforts pour protéger la famille (qui est la base de chaque société) de la dislocation et de la débauche.

Ils ont considéré que le discours tenu par le Serviteur des deux Lieux Saints lors de la cérémonie d’ouverture du Congrès comme étant un des ses documents essentiels et une bases pour l"instauration du dialogue, et ce, de part ce qu"il contient comme vision indispensable à la réalisation de la paix mondiale et de la coexistence harmonieuse entre les peuples.

Le Congrès s"est tenu à une période où le monde doit faire face à des défis qui menacent l"avenir de l"humanité et qui sont signes de catastrophes tant dans le domaine social et environnemental que dans le domaine de la morale; le tout résultant de l"éloignement de l"humanité de son Créateur et du droit chemin qu"Il a tracé.

Le Congrès a confirmé que l"Islam détient les solutions adéquates aux crises que traverse l"humanité et au défis auxquels elle est confronté aujourd"hui. La communauté musulmane est invitée à s"allier avec les autres communautés afin de relever ces défis. Les acquis culturels de la communauté musulmanes sont si importants et si décisifs dans la résolution de ces crises qu"il est impossible pour l"humanité de ne pas en prendre compte (…Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d"Allah * Par ceci, Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit) Al-Maidah 15- 16.

Les adeptes des autres religions révélées et des civilisations ont des positions par rapport aux crises contemporaines qu"il semble difficile d"ignorer, car ceux-ci s"associent avec les musulmans dans la recherche de solutions à ces crises et aux défis auxquels l"Homme est confronté .

De même les religions révélées et les différentes philosophies reconnues ont des points communs qui appellent au respect des bonnes mœurs et combattent l"oppression, l"animosité, la débauche, la dislocation de la famille, les dégâts causés à l"environnement et à l"écologie.

L"instauration d"un dialogue approfondi dans l"objectif de tirer le plus grand bénéfice des points communs entre les hommes est un impératif à la coopération dans l"élaboration de programmes d"actions communs qui cernent les problèmes du monde actuel pour protéger l"humanité de leurs méfaits.

Ont participé à ce Congrès un nombre important de savants, de chercheurs, de prédicateurs, de dirigeants de centres et associations islamiques, de représentants de minorités musulmanes et de responsables d’institutions spécialisées dans le dialogue et l’étude des cultures et civilisations.

Les participants ont étudié les quatre principaux sujets suivants :

1. Les principes islamiques du dialogue.

2. La méthodologie du dialogue, ses règles et ses moyens de réalisation.

3. Avec qui voulons nous instaurer le dialogue ?

4. Les bases du dialogue et ses domaines.

Le premier sujet : Les principes islamiques du dialogue.

Les participants ont mis l"accent sur le fait que l"Islam appelle à instaurer un dialogue et doit déterminer ses objectifs en se référant aux enseignements du Saint Coran et de la Sunnah et en prenant en compte les expériences vécues dans ce domaine à travers l"histoire.

Le deuxième sujet : La méthodologie du dialogue et ses principes.

Les participants ont traité de la ligne de conduite du dialogue, de son éthique, de ses règles, de ses problèmes et de ses limites à la lumière des expériences vécues dans ce domaine. Ils ont de surcroît, défini les instruments du dialogue, ses moyens de réalisation et ont délimité ses horizons.

Le troisième sujet : Avec qui voulons-nous instaurer le dialogue ?

التاريخ الهجري: 
2/6/1429
التاريخ الميلادي: 
2008-06-06 م

مؤتمرات الرابطة الخارجية

القضايا الإسلامية

كتاب موقف الإسلام من الإرهاب

موقف الاسلام من الارهاب

جديد نشرة الأقليات المسلمة حول العالم

نشرة الأقليات المسلمة العدد الرابعة عشر

مجلة الإعجاز العلمي

مجلة الإعجاز العلمي العدد 34

جديد كتاب دعوة الحق

دورية دعوة الحق