Cheikh Salah Medevief, Mufti de Tchétchènie devant 1200 personnalités islamiques de 127 pays lors du congrès de la Ligue Islamique Mondiale

Cheikh Salah Medevief, Mufti de Tchétchènie devant 1200 personnalités islamiques de 127 pays lors du congrès de la Ligue Islamique Mondiale

Cheikh Salah Medevief, Mufti de Tchétchènie devant 1200 personnalités islamiques de 127 pays lors du congrès de la Ligue Islamique Mondiale :”L’unité islamique, le danger de la classification et de l’exclusion” sous l’égide du Serviteur des Deux Mosquées au Haram à la Mecque.

Nous félicitons la Ligue islamique  mondiale pour le succès de cette initiative novatrice consistant à rassembler pour la première fois tous les courants islamiques autour d’une table ans une période où nous avons grand besoin que nos rangs soient rapprochés et que notre discours soit unifié.

Le besoin des musulmans d’unité et de soutien mutuel n’est pas égal dans les nations du monde entier.
Nous devons rechercher la sérénité avec nous-mêmes pour pouvoir profiter de notre unité, de notre lien et de notre tissu, qui ont fait dans l’Histoire de notre Oumma une grande civilisation reconnue pour sa splendeur.

Nous sommes appelés à restaurer notre unité islamique où les différences, les conflits s'effacent et où les bannières sectaires disparaissent.
En tant que savants et prédicateurs, notre devoir est de rejeter clairement toutes les formes de classification, de division et d’exclusion, tout comme nous devons rejeter les tromperies et les égarements.

Le monde attend que la Oumma  reprenne son rôle civilisationnel et contribue pleinement à la civilisation du XXIe siècle.
Nos sincères remerciements aux dirigeants et au peuple saoudiens pour les efforts déployés au service de l'Islam et des musulmans, afin de présenter la vraie image  de notre religion pure.

Mohammad Alissa a commencé cette campagne en écrivant à Facebook et Twitter

la LIM lance une campagne internationale sur les plateformes demandant la suppression des contenus haineux envers l’Islam. Participez en signant la pétition ›› #RejectHate