Suite aux interrogations soulevées par la dissolution de "l'Organisation Mondiale des Mosquées", la Ligue répond: