La Ligue signe un accord de coopération avec le Fonds pour le soutien de la culture, de la science et de l'éducation en Russie

Mr. Volodine : « le Secrétariat général dirige un mouvement mondial visant à promouvoir  l'harmonie ».

Le président de la Douma russe reçoit le Secrétaire général de la Ligue islamique mondiale.  

La Ligue signe un accord de coopération avec le Fonds pour le soutien de la culture, de la science et de l'éducation en Russie.

L’ autorisation est donnée à la Ligue de formuler des recommandations aux  institutions souhaitant coopérer avec les musulmans et les organisations islamiques en Russie.

Faciliter l’interaction entre les musulmans, les organisations islamiques en Russie et  les pays du monde islamique.

L'importance de la coopération pour rejeter l'émergence d'idées de l’extrémisme, de l’intolérance, d'animosité et d'hostilité entre les religions et les ethnies.

Moscou :

Le Secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, le cheikh Mohammed bin Abdulkarim AIissa s’est réuni avec le Président de la Douma russe (Parlement), M. Viatcheslav Volodine, au siège de la Douma à Moscou.

Au cours de la réunion, ils ont traité d'un certain nombre de questions liées au renforcement et à la promotion du dialogue entre les adeptes des religions et des civilisations, des échanges culturels entre le monde islamique et la Fédération de Russie, ainsi que sur l'importance du rôle des dirigeants religieux dans la promotion d'une intégration positive entre les différentes sociétés.

M. Volodine a souligné le rôle du Secrétariat de la Ligue islamique mondiale, en confirmant qu’il gère un mouvement mondial qui promeut l'harmonie mondiale. Il considère que la Ligue est "entre les mains d'un dirigeant religieux mondial influent".

Le Dr. Alissa a également signé un accord de coopération entre la Ligue islamique mondiale et le Fonds de soutien pour la culture, la science et l’enseignement de la Fédération de Russie  représenté par son directeur, Alexander Vladimirovich Jedanov ; fondé sur le désir mutuel d'établir une haute éthique, de promouvoir une vision humaniste ainsi que la modération parmi les citoyens de leurs pays respectifs, de propager la tolérance, l’amour de la patrie, le respect de la loi, le dialogue pacifique et la bonne coexistence avec les adeptes des autres religions et cultures.

L'accord a pour but de faciliter l'interaction entre les musulmans, les organisations islamiques en Russie et les pays du monde islamique dans le but noble de soutenir la culture, la science et l'éducation islamiques, ainsi que les œuvres de charité et d'autres actions sociales profitables à tous.

Il souligne l’importance de la coopération pour empêcher l’émergence des idées d’extrémisme, d’intolérance, d’agression et d’hostilité entre les religions, les ethnies et les idéologies menant au terrorisme.

L’accord confirme la grande importance de la coopération entre les organisations à caractère humanitaire en vue de garantir les relations entre les différents peuples et les différentes cultures ; tout comme il souligne la nécessité de mettre en œuvre ses dispositions afin de promouvoir la paix et la sécurité pour nos peuples.

Les deux parties ont convenu d'échanger des informations sur les activités des instituts  scientifiques, des forums culturels, des sites internet, des médias et des divers moyens de communication, avec le fait d'échanger des publications scientifiques, intellectuelles et culturelles, des magazines, des brochures, des montages vidéo et d'autres publications médiatiques.

La Ligue a été chargée de fournir des informations et des recommandations sur les institutions souhaitant coopérer avec les musulmans et institutions islamiques de Russie, après une demande officielle au « Fond », qui aussi fournira des informations aux particuliers et aux organisations travaillant dans le domaine des affaires islamiques en Fédération de Russie, pour les projets qui auront retenu l’attention de la Ligue.

Les deux parties ont également convenu de se visiter mutuellement en vue de permettre les échanges scientifiques, culturels, éducatifs, de financer toutes les  activités ou projets entre la «Ligue», ses organisations affiliées ou recommandées par celle-ci avec les institutions islamiques en Russie, en tant qu’intermédiaire sans but lucratif et ce dans la mise en œuvre des activités caritatives menées par la Ligue islamique mondiale avec les organisations et les institutions islamiques en Russie ; cet accord retranscrit  le poids de la Ligue depuis son siège à La Mecque, référence spirituelle du monde islamique.

Le Secrétaire général de la Ligue islamique mondiale est arrivé à Moscou, la capitale russe, pour la première étape de sa tournée en Asie du Nord, où il a rencontré un nombre de dirigeants gouvernementaux, politiques et religieux.

 

  • Signature d'un accord de coopération entre la Ligue et le Fonds de soutien à la culture russe.
  • La session des discussions entre les deux parties.
  • Le Dr Alissa rencontre le président et les membres du Fonds de soutien à la culture russe.