Cheikh Alissa : « Le phénomène du trafic d’êtres humains est devenu une véritable menace pour l'humanité ».

Cheikh Alissa : «  Le phénomène du trafic d’êtres humains est devenu une véritable menace pour l'humanité ».
La Ligue islamique mondiale a confirmé sa position régionale et internationale en tant qu’organisation islamique populaire fédératrice, membre d’un certain nombre d'organisations internationales, représentant les sociétés et les peuples musulmans du monde entier, dont le nombre est maintenant de plus d’un milliard huit cents millions et ce à l'occasion de la Journée internationale « du trafic d’êtres humains » où elle a suivi de très près les dimensions de l'éclatement de ce phénomène dangereux avec ses répercussions régionales et internationales. Car la Ligue attache une grande importance à la coopération avec la communauté internationale pour le combattre et l’éradiquer ; elle a cet effet pris part de façon active à un certain nombre de conférence et de forums internationaux, à la ratification et à la signature d'un certain nombre d'accords,  a établi des partenariats dans un but humaniste avec divers gouvernements, organisations internationales et humanitaires.
Le Secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, cheikh Mohammed ben Abdelkarim Alissa, a expliqué que le phénomène du trafic d’êtres humains est devenu une véritable menace  pour l'humanité et en devenant une forme d’esclavagisme constant dans les sociétés humaines, après qu'il soit devenu un crime organisé au niveau international. Avec tout ce que cela représente en terme d'exploitation injuste et de violation flagrante de la dignité humaine, des droits et des libertés fondamentales, à une époque où la civilisation humaine est l'apogée du progrès et de la prospérité. 
Le Secrétaire général a indiqué que la chose la plus importante pour l’Homme, quelle que soit l’époque où il vit, est d'assurer sa dignité et d’avoir une vie décente, c’est en soit une base fondamentale, au même titre que la préservation des droits et des libertés légitimes, de la paix et de l'harmonie entre les membres de la même famille humaine ; malheureusement malgré l’énorme progrès scientifique et le développement technologique rapide, l'Homme moderne souffre toujours de pressions économiques au point que se développe maintenant le trafic d’êtres humains et leur exploitation sans aucun égard pour les valeurs et la morale ; au point que le monde d'aujourd'hui est en proie à l'émergence de l'esclavage et de la servitude sous leur nouvelle forme : le trafic d’êtres humains ; qui n’est qu’une exploitation injuste de l'Etre humain,  une violation flagrante de ses droits légitimes, en étant considéré comme une marchandise aux yeux de trafiquants sans scrupule qui oppriment leurs victimes en les réduisant à l'esclavage dans un monde inconnu. 
Le Secrétaire général a précisé que le trafic d’êtres humains est devenu aujourd'hui un crime international qui traverse les frontières nationales et symbolise une nouvelle forme d'esclavage contemporain que l'humanité a déjà connu. Il constitue une violation manifeste de la dignité humaine, ce qui a conduit l'ONU à le considérer comme le crime le plus grave qui menace le monde contemporain après le trafic de drogue et d'armes. Elle lui consacre un jour spécifique dans ses journées internationales, qui correspond au 30 juillet de chaque année, afin de sensibiliser les masses à ses dangers et de mettre en garde contre ses pièges.